Au delà de la maîtrise technique

Votre niveau de connaissance du billard est tres élevé et vous savez que la technique n'est pas votre seul avantage. Il vous faut adopter un comportement soit offensif, soit défensif. Tout dépendant du jeu et de votre adversaire. Sachez adapter la bonne attitude mentale.

  1. PRÉPARATION MENTALE
  2. COMPORTEMENT DÉFENSIF
  3. COMPORTEMENT OFFENSIF

1. PRÉPARATION MENTALE

La préparation mentale est un "état d'esprit".

Cet état d'esprit dépends de plusieurs facteurs dont les principaux sont : l'attitude face à un adversaire (style de jeu, niveau d'expérience, réputation), l'atmosphere du salon de billard (son, éclairage, spectateurs) ET l'état mentale du joueur (fatigue, stress quotidien, heures de sommeil).

Premièrement, l'état mental vous permet de "lire" le jeu et de trouver une solution.

Ça vous est sûrement arrivé !! Vous prenez conscience de la position des billes. Vous chercher à entrer une bille et vous positionné pour la prochaine. Vous regarder le jeu et vous cherchez... et vous cherchez encore.

Finalement, vous jouez une bille difficile et vous ratez votre coup. Vous vous relevez et vous constatez qu'une autre bille était beaucoup plus évidente ! Sans aucun doute, vous accusez une fatigue mentale.

Votre état mental vous permet d'assimiler la lecture de problèmes et d'apporter une solution. Au billard, notre cerveau doit lire et trouver une solution d'après des principes de physique (trigonométrie, friction, collision des masses, inertie, etc.)

Deuxièmement, l'état mental vous permet de "sentir" la blanche et la queue de billard.

Les joueurs expérimentés connaissent cet état mental : "Communiquer à la bille blanche toutes les informations (vitesse, point d'impact, trajet parcouru, distance parcourue) à l'aide de la baguette (force, coupe, effet)". Cette "communication" est physique - c'est le coup de queue.

Comme vous pouvez le constater, l'état mental agis à deux niveaux : lire le jeu et trouver une solution ET exécuter le coup.

Il se peut très bien que vous puissiez comprendre le jeu et, lors de l'exécution, ratiez complètement votre objectif. Dans un tel cas, je vous recommande de revenir à la base - faites des coupes simples, ne faites pas d'effets latéraux, ne frappez pas fort, jouez tranquillement... et ajouter du bleu sur le procédé. De cette facon, votre cerveau s'habituera à trouver des solutions simple ET à communiquer (coup de queue) des informations simples.

Progressivement... et tranquillement, augmentez le niveau de complexité de problèmes mais continuez à exécuter un coup de queue de façon simple. Si vous éprouvez encore des difficultés, répétez l'exercice précédent, mais apporter une modification : progressivement... et tranquillement, augmentez le niveau de complexité d'exécution (force, coupe, effet), mais continuez à trouver des solutions simples.

Après avoir fait les deux exercices précédents, vous serez en mesure de savoir si votre état mental affecte votre lecture (et la facilité à trouver une solution) OU s'il affecte l'exécution du coup. Dans un cas comme dans l'autre, soyez patient !

Reposez-vous si le besoin s'en fait sentir puis pratiquez-vous seul pendant quelques temps. Il ne faut pas "s'acharner" lorsqu'on est fatigué mentalement. Il faut prendre du recul et se donner le temps d'atteindre ses objectifs.

2. COMPORTEMENT DÉFENSIF

Votre comportement est défensif lorsque la bille désirée (!) n'entre pas dans la poche ET :

  • Bloquez une poche par une bille
  • Cachez la blanche derrière une bille
  • Déplacez une bille dans une mauvaise situation (collée au centre de la petite bande par exemple)

Il y a bien d'autres façons de jouer défensif et vous le savez. Vous êtes la seule personne à connaitre vos points forts et vos points faibles - agissez en conséquence.

Note : Évaluez les difficultés de votre adversaire et ne lui donnez pas de choix. Placez-le dans de sales situations - sans être trop provocant. Allez maintenant jouer avec vos amis et évaluez leur comportement. Vous verrez l'exercice est très intéressante.

3. COMPORTEMENT OFFENSIF

Blanche au centre de la table

Vous pouvez adoptez un comportement offensif à deux moments : soit lors du bris ou, au cours de la partie. Il faut bien connaitre son adversaire pour effectuer un bris offensif. Si celui-ci a les aptitudes pour effectuer un nettoyage de la table, effectuez un bris défensif.

Dans le cas contraire, ouvrez le jeu. Essayez de déplacer la blanche au centre de la table pour avoir de meilleures possibilités... et ainsi limiter de fâcheuses situations. Si la blanche se retrouve dans une fâcheuse situation après votre bris ET qu'une bille a été empochée - évaluez la position des billes et jouez prudemment.

Bon billard !