La technique avant la pratique : www.billard.org

Généralités :

Ce jeu se joue sur des tables de toutes dimensions. L'angle des coussins à l'entrée des poches est formé par la rencontre de deux lignes droites. On peut également utiliser une table de Snooker dont les coussins sont arrondis à l'entrée des poches.

On utilise les billes numérotées de 1 à 15 et une bille blanche comme bille de choc.

Emplacement des billes :

Au départ, les billes sont placées dans un triangle dont la pointe occupe le centre au bas de la table.

Marche du jeu :

Ce jeu peut être joué individuellement ou par équipes. Le nombre de points est déterminé avant chaque partie. Le gagnant est le joueur ou l'équipe qui le premier atteint le nombre déterminé. Le jeu consiste à empocher le plus grand nombre de billes à chaque manche ou série. Un point est compté pour chaque bille empochée légalement. Les billes sont replacées sur la table après chaque manche.

Bris :

Le tirage au sort détermine celui des joueurs qui doit effectuer le bris ainsi que le rang des autres joueurs. Le joueur qui effectue le bris a la bille de choc en main et la place en avant de la ligne du haut.

Il doit frapper le triangle directement ou par les coussins, et faire en sorte que deux billes au moins touchent le coussin. Il peut également nommer une bille qui sera valide si elle est empochée. Si ces conditions ne sont pas remplies, ceci constitue une faute et le joueur retranche deux points. L'adversaire peut accepter les billes dans la position où elles sont, ou exiger que le bris soit recommencé aussi longtemps que les conditions ci-dessus ne sont pas remplies. Le joueur en défaut retranche deux points à chaque fois. Si le joueur s'empoche en effectuant le bris, il perd un point. Les autres conditions du bris doivent être remplies même sur un empochement.

Billes nommées :

La bille et la poche (blouse) doivent être nommées à ce jeu, à moins que le coup soit évident. Dans ce dernier cas, l'arbitre nommera le coup, s'il fait erreur, le joueur doit le corriger avant que le coup soit exécuté. Les combines, les billards et les ricochets sont permis à ce jeu. Ils n'ont pas à être nommés. De même façon, lorsqu'une formation de plusieurs billes semble favoriser l'empochement de l'une d'elles, on n'a pas à détailler le coup : il suffit de nommer celle qui doit entrer dans la poche. Il y a exception dans le cas d'une bille qui fait une double traverse ou contourne la table avant de revenir dans la poche nommée.

Ce coup n'est pas accepté. Toutefois, si le joueur spécifie une double traverse ou un coup par 2, 3 ou 4 coussins, ce coup devient légal.

Alignement :

Après chaque manche ou série, les billes sont alignées sur une seule ligne entre l'emplacement du triangle et le coussin du bas.

Cette ligne contient 11 billes; les 4 autres sont alignées en avant de ce même emplacement. Après une série de 15 billes, le joueur continue de jouer en effectuant le coup suivant de l'endroit où la bille de choc s'est arrêtée. Si la bille blanche s'arrête sur la ligne, les autres billes ne doivent pas être accolées, mais placées très près.

Pénalités :

Lorsqu'un joueur commet une faute, il est pénalisé d'un point. Cependant un seul point est retranché même si le joueur commet deux fautes sur le même coup de baguette. Il y a exception pour le bris manqué qui est de 2 points et pour 3 empochement consécutifs (voir : Perte de 15 points).

Pointage :

Un point est compté pour chaque bille empochée légalement. Lorsqu'une bille légale a été empochée, les autres billes empochées sur un même coup sont toutes valides et comptent 1 point chacune.

Coup défensif :

Le jeu défensif est légal. Le joueur n'est pas tenu de le déclarer mais peut le faire. Si le coup n'est pas nommé et qu'il devient évident qu'il s'agit d'un coup défensif, l'arbitre l'annonce après que le coup a été joué.

En exécutant un coup défensif, le joueur se doit d'envoyer une bille numérotée au coussin ou faire en sorte que la bille de choc frappe d'abord une bille numérotée et touche ensuite un coussin. S'il y a faute, le joueur retranche un point et s'arrête de jouer.

Bille accolée au coussin :

Lorsqu'une bille est accolée au coussin, on ne peut jouer un coup défensif en plaçant la bille de choc immédiatement en face de cette bille, même en la touchant, le joueur doit soit empocher cette bille, soit l'envoyer sur un autre coussin ou faire en sorte que la bille blanche touche un autre coussin après avoir frappé la bille accolée au coussin. Le nombre de coups défensifs est limité à 3 coups consécutifs pour chaque joueur. Le quatrième coup devient une faute pénalisée d'un point.

Bille de choc accolée :

Lorsque la bille de choc est en contact avec une autre bille, le joueur peut jouer directement sur cette bille, pourvu qu'il observe la règle du coup défensif. Le joueur peut également tenter de l'empocher ou frapper une autre bille visible.

Bille en mouvement :

Lorsqu'une bille est en mouvement ou pivote sur elle-même, on ne doit pas jouer tant qu'elle ne soit immobilisée, sans quoi il y a faute et perte d'un point.

Bille de choc en main :

Un joueur a la bille de choc en main: Au début d'une partie - après un empochement - lorsque la bille a été projetée en dehors de la table. Cette bille peut être placée en tous points en avant de la ligne du haut. On doit jouer sur les billes situées derrière cette ligne. On ne peut jouer sur les billes directement sur la ligne, ni sur celles en avant de cette ligne, à moins de les frapper par les coussins.

Billes projetées :

Si la bille de choc est projetée en dehors de la table, il y a faute et perte d'un point. Ce coup équivaut à un empochement (Le joueur perd sont tout). Si une bille nommée tombe en dehors de la table, c'est une faute simple. La bille est replacée sur la ligne et le joueur perd sont tour. Il n'y a pas de pénalité.

Si, en empochant une bille nommée, une autre bille tombe en dehors de la table, celle-ci ne constitue pas une erreur et la bille est replacée sur la ligne. Il n'y a pas de pénalité et le joueur continue de jouer. La bille empochée est valide. Le système d'éclairage habituellement placé au-dessus de la table, fait partie de l'équipement.

Si une bille frappe ce luminaire et retombe sur la table, elle reste à l'endroit où elle s'immobilise. Une bille qui s'immobilise sur le dessus de la rampe est considérée comme étant hors de la table. Si une bille quitte le tapis, roule sur la rampe et revient sur la table sans intervention aucune, il n'y a pas de faute.

Elle reste à l'endroit où elle s'immobilise. Si une bille tombe dans une poche et rebondit sur la table, elle n'est pas considérée comme une bille empochée. C'est la responsabilité du joueur de s'assurer que la poche est suffisamment libre de billes pour éviter le rebondissement de toute bille additionnelle. Si une personne empêche une bille de tomber en dehors de la table ou vient en contact avec une bille qui roule sur la rampe, elle est considérée comme projetée en dehors de la table.

Points pénalisés :

Les points pénalisés sont retranchés au pointage de chaque joueur et non pas ajoutés à celui de son adversaire.

Si un joueur n'a pas encore compté de points, il en déficit et devra en tenir compte lorsqu'il réussira des points.

Coup manqué :

Lorsqu'un joueur ne touche pas à la bille nommée, c'est une erreur et le joueur perd sont tour. Il ne retranche pas de point pourvu que la bille de choc frappe une autre bille. Dans le cas contraire, il retranche un point.

Faux coup :

Lorsqu'un joueur s'installe pour préparer son coupe et que, par inadvertance, il fait avancer la bille blanche, ne fusse que d'une ligne, ceci constitue une faute, s'il ne touche pas à une autre bille. Pénalité de 1 point.

Coup sauté :

Le coup sauté, qui consiste à faire sauter une bille par dessus une autre, est défendu à ce jeu. Il y a faute et perte d'un point, à moins que le coup soit purement accidentel.

Coup poussé :

Le coup poussé est légal afin d'éviter toute controverse. Il doit se faire d'un seul mouvement initial.

Double choc :

Lorsque la bille nommée reçoit un double choc de la bille blanche, avant d'entrer dans la poche, elle est valide.

Mauvaise bille de choc :

Si, par distraction, un joueur utilise une autre bille que la bille blanche comme bille de choc, il y a faute et perte d'un point. Le joueur suivant doit accepter les billes dans la position où elles sont après ce coup.

Interférence :

Lorsqu'un joueur, volontairement ou accidentellement, dérange une bille, que ce soit avec ses mains, l'appui-baguette, une pièce de son vêtement, le talon ou le côté de sa baguette, ou toute autre cause, il y a faute. Le joueur retranche un point et perd son tour.

Perte de 15 points :

L'empochement de la bille de choc constitue une faute. Il y a perte d'un point pour chaque empochement. Cependant, après un troisième empochement consécutif, on retranche en plus 15 points additionnels.

La bille de choc projetée en dehors de la table doit entrer en ligne de compte, puisque cette faute est considérée comme un empochement en regard de cette règle.

Ligne du haut :

Lorsqu'un joueur a la bille de choc en main, il doit la placer en avant de la ligne du haut. Si la bille est placée derrière la ligne et que le coup est effectué en dépit du fait que l'arbitre ou l'adversaire ait signalé l'infraction, le joueur perd sont tour et retranche un point. Toutefois si le joueur a eu le temps de jouer avant que la faute ne soit remarquée, les billes empochées sont valides et le joueur continue de jouer. S'il manque, il perd simplement son tour.