La technique avant la pratique : www.billard.org

Notes explicatives :

Le titre du jeu de billard Sauve qui Peut est une traduction française et conventionnelle du jeu communément appelé : Life, qui est un jeu que tous les amateurs peuvent jouer ensemble et en groupe sur la même table, et cela, peu importe le calibre ou la classe des concurrents, car tous les participants ont une chance égale de sortir vainqueur. C'est un jeu très intéressant car le coup doit être effectué à la fois d'une façon défensive (car il s'agit de protéger sa vie) et d'une façon offensive pour essayer de faire perdre la vie de l'adversaire en tentant d'empocher sa bille.

Ce jeu peut se pratiquer en groupe allant jusqu'à 16 joueurs, maximum. Chaque concurrent reçoit sa propre bille personnelle tirée au hasard d'un récipient qui contient toutes les billes représentant chaque joueur, ce choix au hasard se fait par l'arbitre. Cette bille dite personnelle appartient à ce joueur durant toute la partie, et elle sert de bille de choc à jouer sur la bille de l'adversaire, il faut bien protéger cette bille personnelle, car lorsqu'elle est empochée il y a perte d'une vie au tableau. Sauve qui Peut se joue avec des billes numérotées de 1 à 15 pour un grand total de 15 billes donc 15 joueurs si désiré. Le jeu consiste précisément à protéger sa propre bille personnelle (du prochain joueur)en essayant d'empocher la bille du joueur précédent.

Rotation des billes :

Après que le tirage au hasard des billes a été fait par l'arbitre, le joueur possédant la bille No 1 doit la placer sur l'emplacement au bas de la table, et le joueur ayant la bille No 2 la place dans le demi-cercle et doit frapper la bille No 1 sur son emplacement. En fait, la bille No 2 doit frapper la bille No 1 ; la bille No 3 doit frapper la No 2, la bille No 4 doit frapper la No 3, etc. Le joueur qui possède la bille No 1 est le dernier à jouer car il doit jouer sur la bille No 15 (s'il y a 15 joueurs).

Début de la partie :

Chaque joueur commence la partie du jeu avec trois vies , bien indiquées au tableau. A chaque fois que la bille personnelle d'un joueur est empochée légalement, une vie lui est enlevée au tableau. Le dernier joueur demeurant avec la dernière vie au tableau est gagnant.

Après que la bille No 1 a été placée sur son emplacement, le joueur possédant la bille No 2 doit placer sa propre bille dans les limites du demi-cercle et il est le premier concurrent à jouer. Il doit alors frapper la bille en essayant de l'empocher tout en pratiquant normalement un jeu défensif. Le joueur possédant la bille No 3 devra alors frapper la bille No 2 déjà sur la table. Le joueur ayant la bille No 1 joue sur la dernière bille placée sur la table.

Etoiles :

Lorsqu'une bille est empochée légalement, une vie est enlevée au tableau de celui à qui appartenait cette bille. Un joueur est éliminé lorsqu'il n'a plus de vie... à moins qu'il se procure une étoile.

Nombre d'étoile permises et allouées :

De 1 à 3 joueurs = 1 étoile permise; 4 à 6 joueurs = 2 étoiles; 7 à 9 = 3 étoiles; 10 à 12 = 4 étoiles; 13 à 15 = 5 étoiles; 16 et plus = 6 étoiles permises. Chacune des étoiles est accordée en payant le prix déjà déterminée avant la partie. Pas plus de 3 étoiles peuvent être accordées au même joueur au cours de la même partie. Le joueur doit les 3 vies ont été enlevée au tableau, et que tous les adversaires encore au jeu demeurent avec deux vies ou plus chacun, peut obtenir deux étoiles en payant le prix d'une seule. Si tous les adversaires encore au jeu possédaient alors tous 3 vies chacun, trois étoiles sont alors allouées en payant le prix d'une seule.

Explication du jeu :

Après que la bille de l'adversaire précédent ait été empochée par un joueur, ce même joueur avec sa bille continue son jeu en frappant la bille la plus basse (j'ai la bille No 7, j'entre la bille No 6 et je continue en frappant la bille No 5).

Bille personnelle en main :

Le concurrent ayant sa bille en main peut empocher la bille de son adversaire précédent même si cette dernière bille est en dedans de la ligne dite en main, toujours en plaçant sa bille personnelle dans les limites du demi-cercle (le D).

Fautes simples :

Dans le cas de fautes simples, le joueur ne perd pas de vie, mais doit jouer un jeu défensif. Il y a fautes simples lorsqu'un ou plusieurs des incidents suivants se produisent : Lorsque la bille de choc est touchée plus qu'une fois avec le bout de la baguette; Lorsqu'au moins un pied ne touche pas au plancher; Jouer lorsqu'une ou des billes sont encore en mouvement, ou jouer lorsqu'une bille tourne encore dö à l'effet; Jouer avant que les billes ne soient placées à leur endroit respectif; Jouer alors que les billes sont placées aux mauvais endroits; Intervenir avec le mouvement de toute bille; Toucher à toute bille avec sa baguette, main ou autres; Lorsque la bille personnelle est en main et n'est pas placée à l'intérieur du D; Jouer avec la mauvaise bille de choc; Jouer alors que ce n'est pas à son tour.

Après qu'il y a eu fautes simples, le joueur ainsi coupable ne peut empocher aucune bille adversaire légalement, mais ne perd pas de vie. Toutefois, son coup est annulé et il doit jouer défensivement. Si une bille adversaire était empochée à la suite d'une faute simple, cette bille adversaire tombe en main et ne perd pas de vie.

Perte d'une vie au tableau :

Lorsque sa propre bille est légalement empochée par un adversaire; Lorsque sa propre bille personnelle s'empoche d'elle-même après avoir frappé la bille de l'adversaire. Toute bille projetée en dehors de la table, le joueur coupable perd une vie et sa propre bille tombe en main. Toute autre bille adversaire ayant été projetée en dehors de la table ne perd pas de vie et tombe en main. Lorsque la bille personnelle du joueur ne frappe pas en premier la bille de l'adversaire qu'elle doit toucher, le joueur perd une vie.

Contrôle du tableau :

Seul l'arbitre est autorisé à effectuer un changement au tableau (allouer étoile et perte de vie). Ceci a pour but de garder un contrôle juste et impartial au tableau.

Le gagnant du jeu :

Le joueur vainqueur est celui qui demeure et reste avec la dernière vie au table. De plus, il gagne le montant des étoiles achetées.